Mécanisme chasse d’eau : découvrez les 4 mécanismes 

Mécanisme chasse d’eau

Le réservoir d’eau est celui qui occasionne le plus de problèmes dans les toilettes. Il peut fuir, avoir du mal à se remplir ou bien le système de la chasse d’eau peut se bloquer … Comme il n’y a pas de mécanisme universel, les pièces détachées peuvent être difficiles à trouver, surtout si on a un modèle très ancien. Découvrez quatre mécanismes de chasse d’eau possible.

Comment s’appelle le mécanisme de la chasse d’eau dans une toilette ?

Les éléments qui font fonctionner le mecanisme chasse d eau sont souvent situés dans un récipient placé sur la cuvette de toilette. Lorsqu’on ouvre le couvercle du réservoir, on peut y trouver :

  • Le flotteur
  • Le robinet d’arrivée d’eau
  • Le clapet
  • La cloche
  • La tirette et la tige de mécanisme

Mécanisme chasse d’eau : comment fonctionne-t-il ?

Le remplissage est assuré par le robinet d’arrivée d’eau. Le flotteur monte au fur et à mesure que le liquide remplit le réservoir d’eau et arrivé à un certain point, celui-ci bloque l’alimentation. Lorsque l’on veut nettoyer les excréments, on active le bouton-poussoir ou la tirette et un mécanisme soulève le clapet. Cela a pour effet de relâcher plusieurs litres en même temps pour emporter toutes les saletés.

Comment fonctionne une toilette, étape par étape ?

Il faut savoir que le terme double w.c. vient du fait qu’il y a de l’eau à la fois dans la cuvette et dans le réservoir d’eau. Donc, il y a deux Water Closet. Quand les déjections tombent dans l’eau avant d’être évacuées, la vidange des saletés se fait plus facilement et plus rapidement. Dans les toilettes normales, l’eau s’écoule vers une fosse septique ou vers les canalisations publiques. Pour les toilettes sèches, les excréments sont transformés en compost.

Quels sont les types de mécanismes chasse d’eau ?

Réservoirs de toilette standard

La petite histoire

La chasse d’eau, telle qu’on la connaît dans le monde moderne, est apparue vraisemblablement vers la fin des années 1500 en Angleterre. Cependant, un ancien mécanisme égyptien a été découvert datant de plusieurs milliers d’années. Les Romains et les Aztèques avaient également leur propre système pour avoir des toilettes propres.

Caractéristiques des toilettes standard

Le réservoir de toilette standard est souvent placé juste au-dessus de la cuvette. Comme son nom l’indique, son rôle est de stocker l’eau. Il est souvent visible, mais certains modèles plus chers, sont à encastrer dans le mur. Cette dernière solution est complexe quand on rencontre des problèmes de chasse d’eau.

toilettes

Toilettes sans réservoir

Depuis quelques années, il y a un nouveau système qui se remarque par l’absence du réservoir des toilettes. On n’a plus besoin de tirer la chasse et on dit que cela permet de faire des économies. En effet, les w.c. sont responsables de plus de trente pour cent de notre consommation en eau. Le nouveau mécanisme intelligent permet une meilleure gestion de la ressource et de faire des économies en occupation de l’espace. En effet, les toilettes suspendues n’occupent pas beaucoup de surface au sol.

Chasse d’eau double

La chasse d’eau double pour économiser l’eau

C’est sur ce récipient, fait de la même matière que la cuvette, que le mécanisme qui fait que l’eau s’écoule est installé. Dans le passé, le volume de liquide libéré était toujours le même, mais maintenant, un nouveau mécanisme à double poussoir permet d’économiser l’eau. Si la quantité de « chose » à évacuer est petite, alors on actionne le petit bouton, mais si c’est la « grosse commission », alors il faut déverser la quantité d’eau maximale. On appelle ce nouveau mécanisme, le système à double débit.

Réglage de la chasse d’eau double 

Parfois, la cuvette ne se remplit pas entièrement, ce qui fait que quand vous tirez la chasse, il n’y a pas assez d’eau. Souvent, un mécanisme à double-commande possède dans la cuvette d’eau, une vis de réglage sur le flotteur incorporé. La hauteur maximale du flotteur détermine la quantité d’eau qui va bloquer le robinet d’arrivée d’eau. S’il n’y a pas de mécanisme pour régler ce paramètre, la tige peut être courbée avec délicatesse.

Toilettes alternatives

Mecanisme chasse d eau de pluie

« Tirez la chasse ! » Avant de sortir des w.c., c’est un réflexe que l’on nous apprend dès le plus jeune âge dans le monde occidental. On s’est habitué au bruit de la chasse d’eau. Cependant, on peut diminuer notre consommation d’eau d’un tiers, si on ne fait plus couler le réservoir. En plus, la plupart du temps, c’est de l’eau potable qui est gaspillée. Certains ont trouvé un nouveau système qui laisse couler directement l’eau de pluie à partir du toit jusque dans la cuvette.

Les toilettes sèches 

toilettes sèches

Si vous installez des toilettes sèches, vous éliminez totalement la consommation d’eau utilisée pour le réservoir. Vous n’avez plus de pièces détachées à remplacer à cause d’une fuite d’eau. Les excréments ne rejoignent pas les canalisations, mais sont stockés dans un récipient où on rajoute des copeaux de bois et de la sciure au fur et à mesure.

Les toilettes chimiques

Dans les espaces extérieurs aménagés pour accueillir des visiteurs, comme les aires de camping et les lieux de vacances, ce sont des toilettes chimiques qui sont installées. L’eau est mélangée à des produits chimiques pour dissoudre les matières organiques et éliminer les mauvaises odeurs.

Quel est le meilleur mécanisme chasse d’eau ?

Le meilleur mécanisme chasse d’eau, c’est quand il n’y en a pas ! Les défenseurs de l’environnement et les conseils pour économiser l’eau vont tous dans ce sens. Il est facile de fabriquer soi-même ses toilettes sèches. De plus, vous pouvez utiliser vos excréments comme engrais dans le jardin. Plus de fuite de w.c. ou de besoin de tirer la chasse d’eau.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn