4 raisons d’essayer une toilette sèche

toilette seche

Les toilettes sèches peuvent assez vous rebuter surtout, si l’on imagine les premières installations peu attrayantes dans le fond du jardin. Aujourd’hui, leur mode de fonctionnement est plus fonctionnel, en plus, installer des toilettes sèches est la solution la plus écologique pour faire une économie d’eau !

Qu’est-ce qu’une toilette sèche ?

La toilette sèche est une solution très écologique et économique étant donné que son fonctionnement ne demande pas l’usage d’une chasse d’eau. Le principe de la toilette à compostage, c’est d’associer végétaux secs comme la paille, les copeaux de poids ou la cendre aux matières organiques (urine, excréments et matières fécales) pour avoir un équilibre carbone-azote parfait !

Les matières rejetées dans les égouts et requérant des procédés de retraitement coûteux sont recyclées et récupérées sous forme de compost, pour en faire de l’engrais pour potager et jardin.

Comment fonctionne une toilette sèche ?

Hygiénique, écolo et pratique, la toilette sèche est simple d’utilisation pour permettre l’évacuation des excréments et des urines, sans pour autant amener les mauvaises odeurs dans votre habitation

Une couche de sciure ou de copeaux de bois sera déposée dans le fond du seau ou de la cuvette. Une fois que les besoins de l’utilisateur sont finis, il recouvre le tout d’une couche de sciure pour assurer une meilleure absorption du liquide et des odeurs. Quand la cuve est pleine, il faut évacuer le tas de compost dans un local prévu à cet effet. Dans le jardin, formez un trou composteur et pensez à arroser régulièrement afin de désintégrer les composants.

Si vous vivez dans un immeuble, il faut avoir l’accord de copropriété pour mettre un bac à compost et prévenir les voisins que vous allez installer des toilettes sèches.

exemple toilette seche

Les toilettes sèches ont-elles une odeur ?

Ne vous inquiétez pas, les toilettes sèches ne vont dégager aucune mauvaise odeur et ne vont pas polluer l’air ambiant. Totalement hygiéniques, elles sont bien conçues et entretenues pour ne sentir que le bois.

Si vous choisissez des toilettes à lombricompostage, elles sont dotées d’un système de ventilation et d’épuration en permanence protégeant des mauvaises odeurs. L’air va donc circuler au cœur du local de compostage avant d’être rejeté en dehors par une cheminée.

Comment se passe l’installation d’une toilette sèche ?

La mise en place d’une toilette sèche ne requiert aucune installation ni arrivée d’eau ni encore système d’évacuation. Elle se pose soi-même de la plus simple des façons, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Parmi le matériel dont vous aurez besoin, on retrouve :

  • Un seau en inox de préférence ;
  • Un caisson en bois pour l’entourer ;
  • Un abattant afin de poser dessus ;
  • Un bac à copeaux pour garder la sciure ;
  • Une louche pour verser la sciure ;
  • De la sciure que vous trouvez chez une menuiserie ou une scierie. Vous devez trouver de la sciure de bois non traité.

L’installation se fait aussi en extérieur dans une aire de compost, afin de rendre l’évacuation plus simple.

papier hygiènique

Comment vider les toilettes sèches ?

En fonction du modèle choisi et du nombre de personnes à l’utiliser, la fréquence de vidange et d’assainissement sera variable, à raison de quelques jours pour les toilettes à simple seau en inox à plusieurs mois pour celles dotées d’un bon système de ventilation.

Entre les deux, on retrouve les toilettes sèches à séparation, composées d’un ventilateur, et qui ont une autonomie de 2 semaines à 1 mois environ. Une fois le contenant plein, il faut vider et composter, puis, vous effectuerez un petit nettoyage à l’aide d’une brosse à long manche. Les eaux usées sont à vider sur le compost !

Le papier-toilette peut aussi être composté, par contre, on favorisera les papiers non colorés et blanchis sans chlore.

Les avantages des toilettes sèches

L’usage de ces toilettes sèches et écologiques empêche tout d’abord d’éviter une fosse septique chez soi, surtout si l’on ne dispose pas de tout-à-l’égout. Aussi, c’est un type de wc qui peut se poser n‘importe où et qui ne requiert ni canalisation ni arrivée d’eau. Le risque de mauvaises odeurs est quasi nul si l’équilibre azote-carbone est atteint. De plus, on fait de grandes économies d’eau potable.

Le recyclage de matière organique représente une source naturelle que l’on peut exploiter sous forme de compost, afin de favoriser la pousse des végétaux.

Comment entretenir la toilette sèche ?

Le principal inconvénient d’une toilette sèche, c’est la nécessité d’assurer un bon entretien et d’être attentif. En effet, il faut veiller à recouvrir les matières fécales par des matières sèches et effectuer la vidange.

Le contenu sera étalé sur un tas de compost et recouvert de matières carbonées.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn