Actualité PEAN

Volet « latrines publiques ».

Les marchés des 3 entreprises pour la construction des 42 blocs de latrines scolaires ont été signés la mi-juillet (16/07/2018). Après la signature de ces marchés et en raison de l’arrivée des pluies (début juin) qui rendent difficiles d’accès les quartiers dans lesquels sont situés les sites de construction des latrines, la Mairie de N’Djamena, après avis de Toilettes Du Monde, a décidé d’attendre la fin des pluies avant de délivrer les ordres de service (OS) de démarrage des travaux aux entreprises adjudicataires. Ainsi, les OS n’ont été délivrés aux entreprises qu’au début du mois d’octobre pour un démarrage prévisionnel des travaux dans la première quinzaine du mois de novembre.

Afin de mieux préparer le démarrage effectif des travaux, TDM s’est remobilisé depuis la mi-octobre, soit un mois avant le début des travaux et ce, conformément à son contrat de prestation (TDM/Mairie N’Djamena). Cette remobilisation s’est faite au travers une mission de terrain qui a permis (i) de recruter le personnel local chargé de la supervision et du suivi-contrôle des travaux (contrôleur en chef des travaux, contrôleurs des travaux) et (ii) de mettre à jour les outils de suivi et de contrôle des travaux (format de décompte, fiche de relevé de quantité, suivi financier des contrats des entreprises, reporting, etc.).

A l’issue de la phase préparatoire pour le démarrage des travaux, une réunion de cadrage a été organisée et animée par TDM le mardi 23 octobre entre TDM, les trois entreprises, la Mairie de N’Djamena et l’AfD. Cette réunion a permis de clarifier les rôles des différents intervenants et de rappeler aux entreprises les documents administratifs et techniques qu’elles doivent produire et soumettre à l’approbation de TDM avant tout début de travaux. Après cette 1ère réunion, deux autres réunions ont été nécessaires. Les travaux ont effectivement démarré le 17 novembre 2018.

Quant aux activités de sensibilisation en milieu scolaire, elles ont été suspendues depuis le mois de mai 2018 pour les raisons évoquées ci-dessus (saison des pluies). Elles ont été reprises le 26 novembre dernier avec une mission de notre Expert sociologue et après la fin de nouvelles grèves des enseignants. La reprise des activités IEC en milieu scolaire a permis de redynamiser les comités d’hygiène (CH) qui avaient été mis en place précédemment et de poursuivre la création de nouveaux CH dans les écoles qui n’en avaient pas encore. Outre la mise en place des CH, près de 900 élèves et enseignants ont été sensibilisés aux meilleures pratiques d’hygiène, de santé et d’assainissement.

 

Volet « latrines familiales ».

La première vague des 50 premières latrines familiales a été achevée au mois de mars 2018. Quant à la seconde et dernière vague des 50 latrines, elle a été achevée en juin 2018, juste avant le début des pluies.

En tout, 100 latrines familiales ont été construites dans des ménages du 7e et 8e arrondissement de N’Djamena, permettant ainsi d’améliorer les conditions sanitaires de plus 1 500 personnes. Les ménages équipés en latrines familiales ont bénéficié d’un suivi-accompagnement qui leur a permis de s’approprier les consignes d’utilisation et d’entretien de leurs latrines.

Outre les activités de suivi-accompagnement social, les campagnes de sensibilisation réalisées avant le début de la saison des pluies ont permis d’impacter plus de 2 000 personnes.

Depuis le début du projet, plus de 20 000 personnes au total ont été sensibilisées aux bonnes pratiques d’hygiène, de santé et d’assainissement à travers nos activités d’IEC.

2018-12-20T10:56:07+00:00jeudi 20 décembre 2018|Lettre d'actualité décembre 2018|